Rechercher
En ligne
  • ... Membres
  • ... Visiteurs
  •  
  • 1580 Membres
  • 3591 Chroniques
  • 18135 News
Heavy Chat
  • Chargement...
Metallica - Ride the Lightning
Auteur : Seb Note : 10 / 10
Je pense qu'il est inutile (pour vous comme pour moi) de vous présenter Metallica. Passons donc directement à la chronique d'un de leurs albums.

J'ai découvert cet album à une époque où mes connaissances en matière de metal étaient plutôt restreintes. Et à force d'écouter la merde qui passait en boucle à la radio, je me suis dit qu'il était que j'étoffe un peu ma collection de CD (et ma culture musicale par la même occasion). Ayant beaucoup entendu parler de Metallica, je me rends chez mon disquaire habituel, avec la ferme intention d'acquérir un album de ceux que l'on appellent les "Four Horsemen". Séance fouillage dans les rayons le temps de dénicher un de leurs disques. Et là, c'est le déclic, l'illumination ... je tombe nez à nez avec ce Ride the Lightning : "pitin elle déchire cteu pochette". J'aurais acheté ce CD les yeux fermés, ça aurait été la même chose : aucune idée du contenu (par contre, le contenant me plaisait bien). Et bien sur, je n'imaginais pas que j'allais prendre une grosse claque dans la gueule en l'écoutant.

Play. ... Petite intro acoustique et le raz de marée Fight Fire With Fire s'abat sur moi. Et ouais, à l'époque, j'avais jamais entendu quelque chose de comparable. Ce titre a l'effet d'un rouleau compresseur. Rythmique lourde et soutenu, et solo de guitare imparable. Un premier morceau 100 % thrash, écrasant. Plutôt rude come entrée en matière, surtout pour un néophyte. Les deux titres suivants sont dans la même lignée : Ride the Lightning et ses putains de soli, For Whom The Bell Tolls et ses cloches. Tiens, parlons-en de ce For Whom The Bell Tolls : devenu depuis un incontournable de Metallica, ce titre est l'un de ceux qui m'a le plus marqué ("take a look to the sky just before you die...", promi, à l'occaz', je vous la chante en entier ^^).
Seulement trois titres écoutés, et déjà un bon quart d'heure écoulé. La plupart des titres dépassent (facilement) les 5 minutes, et croyez-moi, ça vaut le coup.
Vous aimez les ballades ? oui ? tant mieux, car le morceau suivant, Fade to Black *love*, est une ballade, tout du moins en partie. Une première partie acoustique, avec un chant calme et posé. La seconde est plus agressive, le son des guitares est plus tranchant. le morceau s'achève sur un solo interminable. Kirk Hammett est en grande forme et nous gratifie de nombreux soli, tout aussi époustouflants les une que les autres : sur Kill'Em All il se démarquait déjà par son talent, il en est de même sur cet album. A chaque morceau son solo : tel pourrait être le schéma-type de cet album. Mais ce n'est pas éternellement le même son de cloche pour autant. L'album n'est pas linéaire pour un sou : chant, soli... tout est en grande quantité et est de bonne qualité. C'est sans doute ce qui fait la force de ce disque et du groupe en général.
Vous voulez prendre une baffe ? écoutez donc Creeping Death et vous resterez sur le cul. C'est LE titre à écouter à tout prix : une bonne rythmique, un solo fantastique et un refrain on ne peut plus accrocheur ("so let it be written, so let it be done, I'm sent here by the chosen one ..." ^^). Un morceau à écouter en buocle, sans modération, car c'est la chanson phare de cet album, la compo parfaite. Et pour moi, l'un des tout meilleurs titres des "Four Horsemen".
Pour finir, vous aimez les instrumentales ? Eh bien vous n'allez pas être déçu. En guise de déssert, Metallica nous offre The Call of Ktulu : petite intro, nombreuses variations de rythme et avalanche de soli. 8 min 55 de bonheur qu'on ne voit pas passer. Ainsi s'achève ce merveilleux album.

Les plus pointilleux iront chercher et trouveront quelques (très) petits défauts. le premier se situe au niveau de la production, un peu faiblarde. Mais replaçons les choses dans leur contexte : en 1984; Metallica n'avait pas forcément les mêmes moyens qu'aujourd'hui. Une réédition en ravirait certains, allergiques au vieux son. Autre "défaut", le chant : James Hetfield a encore une voix un tantinet criarde (faîtes-lui chanter Nothing Else Matters à cette époque, le résultat sera surement différent). Rien de bien génant donc, car la qualité des compos fait vite oulier ses infimes défauts.

Vous savez désormais tout de cet album (notez également que quelques compos ont été réalisés à partir d'idées d'un certain Dave Mustaine...). Beaucoup considère Master of Puppets comme l'apogée de Metallica, je suis d'un tout autre avis. Je place Ride the Lightning au sommet (très très haut) de la discographie des "Four Horsemen". A l'époque où j'écoutais encore des groupes quelconques, cet album m'a mis l'une des plus grosses claques de ma vie en matière de metal.
Un bon chroniqueur se doit d'être objectif, je ne pourrais ici remplir cette condition : j'accorde la note maximale à cet album, car à mes yeux, c'est une merveille.

Seb.
Membre
pour moi aussi c'est bel et bien LE meilleur album des Metz et non "Master..." ;)

Le 02 Décembre 2007

Team Heavylaw
Ride the lightning est un des meilleurs albums de Cliff Burton, heu de Metallica ! Je pense avoir tout dit sur la carriere du groupe !

9/10 !! lml

Le 04 Juillet 2007

Heavylaw 3.6 | a propos | nous contacter | Design bannière par JP Fournier