Rechercher
En ligne
  • ... Membres
  • ... Visiteurs
  •  
  • 1596 Membres
  • 3690 Chroniques
  • 18883 News
Heavy Chat
  • Chargement...
Iron Maiden + Trivium
Lieu : Paris - Bercy Reporter: Smaug Date : 28-11-2006
Smaug : Voir Maiden est un spectacle qui pourrait être considéré comme un vrai pèlerinage dans le monde du Metal. Même si le groupe n'est pas vraiment en odeur de sainteté sur ce site (qui reste d'ailleurs une exception notable dans les webzines spécialisés), il n'en reste pas moins que son prestige est reconnu dans le monde entier. En tant que grand fan, je ne pouvais décemment louper ce passage à Bercy, un an seulement après leur exceptionnel concert du parc des princes devant prés de 35 000 personnes.
Certes pour un étudiant comme moi, la date de ce concert avait tout d'un horrible casse-tête, il avait déjà fallu débourser 45 € pour la place, et la date tombait comme de bien entendu en pleine période d'examen. Faisant fi des contraintes extérieures pour me concentrer sur des priorités beaucoup plus tangibles (comprendre « headbanguer un bon coup sur la musique d'un groupe mythique »), c'est l'esprit léger et joyeux que je rejoignais la célèbre place faisant face au POPB pour retrouver les quelques connaissances avec qui j'allais partager cette expérience. Le temps de serrer la main à Metfan distribuant des flyers par là, nous nous dirigeâmes gaiement vers la foule qui se massait déjà aux abords du Palais Omnisports.

image

Encore une fois le service de sécurité fut au dessous de tout, arrivé sur place a 17h, ils trouvèrent tout de même le moyen de nous faire patienter plus de trois heures, faisant rentrer au compte goutte et en dépit du bon sens les 15000 personnes qui se massaient devant l'entrée. C'est finalement après une attente interminable et pas mal d'énervement que nous entrâmes enfin dans l'enceinte, vu le monde devant le stand des produits dérivés et les prix prohibitifs de ceux-ci, je décidais pour ma part d'arrêter les frais pour ce soir (même si a 40 € le T-shirt, le groupe doit se faire un bon petit bénéfice par carré de tissu, et oui c'est con un fan...). Pas de temps à perdre, nous nous jetons allègrement dans les escaliers menant à la fosse, le service de sécurité nous ayant fait louper Lauren Harris, nous arrivons sur place quelques dizaines de minutes avant l'entrée en scène de Trivium.
La faute à pas mal de chance ou à beaucoup de détermination, je trouve une place dans la deuxième fosse contre la barrière, et sur la petite partie surélevée qui précède ladite barrière. Je fais partie des rares privilégiés à être dans ce cas, car un concert à Bercy dans la fosse a tout d'un cauchemar, on ne voit pas le groupe, le son est souvent moyen et la pression de la foule souvent intenable. L'impression d'être comprimé comme une sardine se fait d'autant plus forte que les quelques chanceux de la fosse VIP sont a peu près six fois moins nombreux pour autant d'espace, et que les premiers rangs touchent directement la scène. Mais bon un concert de Metal ne se fait décemment pas dans les tribunes, quand on est un warrior on va dans la fosse.

Trivium :

image

Bon autant le dire tout de suite, je ne connaissais pas Trivium et le groupe ne m'a pas particulièrement marqué. La prestation fut correcte, mais je m'abstiendrai de juger le groupe tant introduire Maiden est une expérience difficile et parfois traumatisante. En sachant que le public de la vierge de fer est en général peu métallique et souvent pas très tolérant des premières parties, on peut considérer que Trivium a plutôt bien rempli son office de chauffeur de salle, pas de sifflets, un soutien assez chaleureux. Même si la fosse est restée obstinément immobile et que les gradins semblaient occupés à autre chose, les jeunes américains ont fait preuve d'un bon dynamisme distillant une musique rapide et puissante avec une assez bonne justesse technique et un son plutôt correct (bien que très neutre).
Pour ma part j'ai assez peu apprécié le look tape à l'oeil et les grosses guitares pleines de pointes, mais bon c'est un détail. La musique m'a semblé pas très passionnante, manquant d'idées directrices intéressantes, il faudra voir ce que ça donne en CD, en attendant c'est déjà fini et le groupe nous quitte après une énième tentative de faire bouger le public... peine perdue !

Iron Maiden :

image

On ne se fait pas beaucoup de mystères, c'est quand même pour Maiden que les 16 000 personnes de ce Bercy archi-comble ont fait le déplacement. Et parfois de très loin, je discute autour de moi, et rencontre des personnes en provenance de Toulouse, Bordeaux, Lyon... tous n'ont pas apprécié que le groupe ne fasse qu'une seule date en France, ça devient une habitude en ce moment, et c'est d'autant plus étonnant que les albums de Metal marchent plutôt bien en France en ce moment, et que le dernier Maiden est entré un moment dans le top 10.
On assiste pendant une demi heure à la mise en place de l'impressionnante scène qui va accueillir le groupe mythique. Une massive partie lumière suspendue au dessus de la scène très impressionnante, d'énormes montants décoratifs de part et d'autre, et un enchaînement de paliers parés de motifs de tranchés pour évoquer la première guerre mondiale qui sert de cadre à pas mal de chansons du nouvel album. Encore une fois, Iron Maiden ne s'est pas foutu de nous pour la mise en scène.

image

A l'extinction des lumières, la pression se fait énorme dans la fosse et l'intensité sonore est proprement impressionnante. Pour mon premier concert en grande salle, je ne pouvais rêver meilleur baptême. Une intro épique et symphonique se fait entendre, Wagnerienne par bien des aspects alors que les lumières s'affolent dans un ton orangé du meilleur effet. L'excitation est à son comble quand le groupe déboule sur scène pour «Different World», pendant plusieurs minutes je ne vais plus rien comprendre, ni à la musique, ni au monde autour de moi.
Pendant les rares moments d'accalmie j'arrive à voir le groupe, et je profite de ma bonne position pour ne pas en perdre une miette. Pour cette tournée, Maiden fait dans l'original et décide de proposer l'intégralité du dernier album, un choix alléchant au regard de la qualité globale de l'opus, mais je reste un peu dubitatif car certains titres ne se prêtent vraiment pas à la scène. D'autant que le son ce soir n'est pas vraiment au rendez-vous, rendant en particulier les parties acoustiques particulièrement inaudibles...

image

Les titres du dernier album s'enchaînent donc avec la régularité d'un métronome, et «Different World», «These Colours Don't Run», «Brighter Than A Thousand Suns», «The Pilgrim» s'enchaînent avant qu'un Bruce visiblement fatigué daigne enfin s'adresser au public, dans un français de plus en plus approximatif mais plein de sincérité. La présence scénique du groupe est énorme, Dave et Janick courent dans tous les sens, Adrian assure une place énorme dans les soli et Steve Harris semble comme un poisson dans l'eau sautillant et souriant à tour de bras. Les lights sont proprement magnifiques et les fonds de scène se succèdent. Deux parachutes tombent même des côtés de la scène pendant le titre «The Longest Day».
«A Matter Of Life And Death» recèle décidément de belles perles, «These Colours Don't Run», «The Longest Day» et surtout «For The Greater Good Of Good» sont des titres immenses qui passent merveilleusement en scène. Le reste de l'album passe bien mais finalement pas tant que ça, tout le monde semble attendre la magnifique finale préparée par Maiden.

image

Sans surprises c'est seulement aux premières notes du tube planétaire «Fear Of The Dark» que le public semble enfin se réveiller, le groupe développe une énergie incroyable, la salle est chauffée à blanc et le niveau monte d'un cran. «Fear Of The Dark» est un moment intense que je conseille à chaque métalleux de vivre au moins une fois dans sa vie, contre ma barrière je n'en loupe pas une miette. A peine le hit terminé que résonne le célèbre « SCREAM FOR ME BERCY... IRON MAIDEN !!!» et c'est «Iron Maiden» qui commence avec à la clé une énorme surprise et la sortie d'un énorme char d'assaut de derrière la scène. Eddie est aux commandes et scrute la salle de ses jumelles, le canon crache de la fumée, l'effet est magnifique et ambitieux, et pour moi qui n'étais pas au courant je peux vous dire que c'est diablement impressionnant. «2 Minutes To Midnight» est choisie par Bruce pour nous annoncer le futur concert du groupe en 2008 au Parc Des Princes et qui portera sur les 3 albums cultes du groupe «Powerslave» «Somewhere In Time» et «Seventh Son Of A Seventh Son», on attend ce moment avec impatience, car malgré la qualité du dernier disque, rien ne vaut les tubes des années 80...

image

C'est parti pour le grand final, «The Evil That Men Do» fait vibrer la salle de ses mélodies magiques, et Eddie passe faire une petite apparition le temps de se battre avec Janick et de menacer le public avec son arme, et c'est parti pour «Hallowed Be Thy Name» qui vient finir le concert en grande pompe, et semble durer une éternité tant on n'a pas envie que le concert se termine. On aurait bien aimé un petit «Run To The Hills» pour achever cette grande soirée, mais tant pis... le groupe reçoit longuement l'ovation du public et semble fatigué. Il finit par quitter la scène sous les vivats, et le monde réel se rappelle brusquement à moi, des moments comme ça on en redemande. Dommage que Bercy soit une salle aussi inconfortable, la prochaine fois je ferai tout pour être dans la fosse VIP.

Set-list Iron Maiden :

INTRO
DIFFERONT WORLD
THESE COLOURS DON'T RUN
BRIGHTER THAN A THOUSAND SUNS
THE PILGRIM
THE LONGEST DAY
OUT OF THE SHADOWS
THE REINCARNATION OF BENJAMIN BREEG
FOR THE GREATER GOOD OF GOD
LORD OF LIGHT
THE LEGACY
FEAR OF THE DARK
IRON MAIDEN
2 MINUTES TO MIDNIGHT
THE EVIL THAT MEN DO
HALLOWED BE THY NAME
Team Heavylaw
Très bon report... Perso, j'ai failli mourir dans la fosse au concert de Muse il y a quelques années, et on était bien moins nombreux...Je n'ose imaginer le calvaire des téméraires qui s'y sont aventurés!!! Par contre la Setlist me semble décevante, c'est risqué de tenir un concert sur un seul album ou presque... Mais bon, je n'ai que peu écouté cette dernière galette...
En tout cas, y'a de grandes chances que je sois au Parc des Princes en 2008!

Le 19 Décembre 2006

Membre
Pas mal le report, j'aurais bien aimé y etre aussi. Par contre c'est vrai quele son de Maiden a tendance à être inaudible en France. Peut etre qu'en dehors de lfosse le son passait mieux mais je me souviens qu'au Parc, le son était déjà moyen. Par contre ca reste tout de même énorme à voir.
Par contre, pour infos les grattes de Trivium sont des "Dean", marque de guitare sur laquelle jouait Dimebag Darrell et c'est la femme de celui-ci qui les a transmis aux gratteux de Trivium. Autant dire qu'elles sont signées de la main de Dimebag et qu'elle valent leur pesant d'or.

Le 19 Décembre 2006

Membre
Perso j'y étais ^^ mais j'ai manqué la première partie donc j'ai pas vu Trivium...
Sinon bah je l'ai trouvé super ce concert Malgré un son assez moyen avec en effet des parties accoustiques qui étaient vraiment inaudibles....a part ça,j'étais aussi dans la deuxième fosse mais j'ai réussi à y rester que jusqu'à "For The Greater Good Of God"....

Le 19 Décembre 2006

Membre
C'est le genre dévènement ou tu perd trois kilos de flotte. Excellent report, ski ya de bien avec maiden c'est que ya matiere a faire des photos avec les décors. Beau report!! Et j'envie les parisiens. Pèlerinage jcrois que c'est le mot.
Quand à al triade Powerslave, somewhere in time, Seventh son of a seventh son c'est ce que je mecoute ces derniers. Dire que jai eu tout ça pour 21E on dit merci amazon. Maiden C'est mythique mais c'est pas tout le monde qui peut le comprendre. Les chansons ont vraiment des structures qui tuent, des mélodies aussi, en fait le seul défaut serait la prod mais la encore pour moi avec le temps cette prod c'est devenu la marque de fabrique du groupe.

Le 19 Décembre 2006

Team Heavylaw
Très joli report! Par contre c'est vrai que la Setlist est décevante, je n'aime pas vraiment leur dernier alum :(

Le 19 Décembre 2006

Membre
J'y étais et trés bien placé dans les gradins! le son était loin d'etre aussi mauvais qu'on le dit. Je ne suis pas fan du dernier album mais j'dois dire qu'ils m'ont complètement bluffé ce soir là! l'idée de jouer tout l'album était risquée mais géniale!!! et quel final!! entendre "fear of the dark" ou "2minutes to midnght" chantés par 16000 personnes c'est inoubliable!!!
Malgré une lauren harris gentillette et un trivium un peu brutal la soirée était tout simplement ENORME!!!!!!
Merci MAIDEN! UP THE IRONS !!!!!!

Le 19 Décembre 2006

Le report est sympa c'est vrai ( comme d'habitute ).
Le concert en lui meme etait vraiment réussi, finalement avec Maiden il y a peu de chances d'etre déçu par la préstation scénique du groupe. Bien sur le son n'etait pas extraordinaire, la set list n'a pas plus à tout le monde, d'accord, mais c'est surement ce qui fait cette tourné restera unique. Le show a vraiment pris une autre dimenssion avec les vieux classiques, la réaction du public a d'ailleurs très vite changé, on peut le dire c'etait de la folie. Malheuresment compréssé comme je l'était ( contre la barriere ... avec Smaug lol) les mouvements étaients difficile. Malgré tout je garde un très bon souvenir du concert , on a beau voir maiden plusieurs fois l'effet reste toujours très très intense.
J'ai hate de voire " le petit bout d'Egypte" promit par Bruce.

Le 19 Décembre 2006

Membre
Seb

avatar
j'aimerais beaucoup les voir en live eux aussi :p

par contre le fait de jouer un album complet est assez étrange je trouve .. mais perso cela ne m'aurait pas trop dérangé car j'ai beaucoup apprécié leur dernier opus !
un jour, je les verrai jouer live ! lml

Le 20 Décembre 2006

Membre
Très bon live report en tous cas bravo !
-c'était vraiment un super concert, ya pas a dire maiden c'est LE groupe de scène le nouvelle album gagne en puissance sur scène
-j'étais dans les premiers rang et je confirme que c'étais de la folie et que tu perds 4 litre de flotte ou de bière ça dépens qui...
Mais je trouve que le concert a pris un tournant sur
fear of the dark (qui restera à mes yeux le morceau de la soirée)
il manquer the trooper,Run To The Hills et The Number Of The Beast. Mais maiden a pris le risque de jouer tous un album entier et de surcroit un nouvelle album (avec pas de recule dans le temps) et ça c'est vraiment tres odacieux.vivement la prochaine tournée en 2008

Le 20 Décembre 2006

Heavylaw 3.6 | a propos | nous contacter | Design bannière par JP Fournier